vendredi 10 mars 2017

[SEMINAIRE] MNS : Un groupe professionnel en question


6ème SEMINAIRE « PISCINES DE DEMAIN » le MARDI 28 MARS 2017 de 14h00 à 17h00 dans l’amphithéatre 1 (Debeyre) de la FSSEP (9 Rue de l’Université - 59790 Ronchin). Celui-ci portera sur la thématique suivante : « MNS, UN GROUPE PROFESSIONNEL EN QUESTION »

Les intervenants viendront réfléchir sur les mouvements observés (et à venir) d’un groupe professionnel pour maintenir son hégémonie sur un marché spécifique, celui du « savoir nager ».

samedi 7 janvier 2017

[PUBLICATION] Accidentologie des sports de montagne : perspectives offertes par la modélisation systémique des accidents et incidents

Notre article publié dans la revue Safety Science vient de paraitre. Si ce travail se base sur des données obtenues par mes collègues du L-VIS dans le domaine des sports de montagne, il n'en demeure pas moins que les soubassements conceptuels de cet article sont largement transférables aux piscines publiques. Tout l'enjeu réside dans la production de données : Comment recenser les incidents sans détourner les MNS de la surveillance ? Sur cette question, voir notre article qui présente les premiers résultats de l'étude des incidents survenus en piscine publique : http://noyades-piscines-publiques.blogspot.fr/2015/08/article-publie-dans-le-n-46-de-la-revue.html


Résumé :

Les accidents sont plutôt fréquents dans les sports de montagne mais la compréhension approfondie des mécanismes de l'accidentalité reste limitée par la fragmentation des sources et par des méthodologies souvent hétérogènes. Néanmoins, l'efficacité de la prévention doit s'appuyer sur une connaissance approfondie des circonstances et des scénarios types. En postulant que l'accident n'est jamais monocausal mais plutôt multifactoriel et processuel, ce document explore les possibilités offertes par une analyse systémique des retours d'expérience sur les accidents et les incidents (near miss). L'étude identifie les facteurs de risque de plusieurs centaines d'accidents d'alpinisme et de rapports d'incidents dans le but d'accroître le bénéfice de ces descriptions et de montrer l'interaction d'une grande variété de facteurs contributifs dans une optique de modélisation graphique. Le but est de créer une structure arborescente en utilisant la concaténation des multiples témoignages permettant aux chercheurs de tirer des leçons générales de cas uniques sans pour autant réduire la complexité des séquences. 

Pour citer l'article :

Vanpoulle, M., Vignac, E., Soulé B. (2016) Accidentology of mountain sports : an insight provided by the systemic modelling of accident and near-miss sequences, Safety Science (online first).

jeudi 29 décembre 2016

[INFOGRAPHIE] Quelle surveillance dans les piscines publiques Françaises ?

La revue Acteurs du Sport vient de publier (n°184, déc. 2016) une infographie très réussie tirée de nos résultats de recherche. Voilà une occasion de saluer le travail des infographistes et de souligner leur rôle en matière de diffusion des connaissances.

C'est donc une version vulgarisée des résultats d'observations menées dans 108 piscines publiques Françaises initialement publiés dans Injury Prevention et International Journal of Injury Control and Safety Promotion qu'Acteurs du Sport nous permet de présenter sous une forme plus séduisante.


Référence de l'infographie : Vignac, E., Lebihain P. & Soulé, B. (2016) Les limites de la surveillance dans 108 piscines publiques, Acteurs du sport, Editions Territorial, n°184.

Infographie réalisée par Stéphane Mimouni - Groupe Territorial

Plus d'infos sur la revue Acteurs du Sport :

mercredi 19 octobre 2016

Accident : réflexions lancées autour de la sécurité des piscines publiques parisiennes


Extraits de la coupure de presse :
[...] il y a quelques semaines un drame a eu lieu à la piscine Blomet dans le XVème arrondissement avec la noyade d’un jeune homme de 23 ans.
Ce dernier, pourtant en excellente condition physique, a été découvert inanimé sous l’eau par les maîtres-nageurs en service lesquels ont procédé aux premiers secours. Après une réanimation intense et la prise en charge par les pompiers, le nageur en état inconscient est malheureusement décédé le lendemain à l’hôpital. Un drame qui, dans ce cas précis, aurait pu être évité selon les spécialistes.
En effet, en plus de la présence nécessaire de maîtres-nageurs, il existe une technologie pour repérer une immobilité persistante des nageurs sous la surface pendant plus de quelques secondes pas toujours décelable du bord des bassins. Ce système baptisé Poséidon est d’ailleurs déjà en place dans certaines piscines parisiennes comme celle d’Auteuil (XVIe) ou encore Aspirant-Dunant (XIVe). Une technologie qui a déjà sauvé plusieurs vies (lire ici). Mais il n'avait pas été installé à Blomet. De toute évidence, suivant la piscine dans laquelle vous allez nager, votre sécurité n’est pas assurée de manière similaire [...].
Par ailleurs, en plus de l’absence du système Poséidon, il n’y a bien trop souvent qu’un seul maître-nageur affecté à la surveillance des usagers dans les piscines municipales parisiennes, alors que l’expérience montre que pour l’application des premiers secours, il faut impérativement être deux pour pouvoir procéder correctement à une réanimation efficace (massage cardiaque et assistance respiratoire).
C’est pourquoi les maîtres-nageurs parisiens, avec la CGT, ont décidé de lancer une pétition auprès des utilisateurs des bassins de la capitale pour exiger « une meilleure sécurité dans les piscines parisiennes ». Parmi les revendications demandées par les usagers et les professionnels figurent entre autres « la liste des piscines équipées du système Poséidon » suivi « d’un calendrier de mise en place de ce système, ou équivalent, dans toutes les piscines parisiennes ».
Autre demande désormais adressée à Anne hidalgo et son adjoint en charge des sports municipaux « un état des lieux des piscines et créneaux où la présence simultanée de deux maîtres-nageurs n’est pas assurée ». Une fois ce recensement terminé, les professionnels exigent, par conséquent, le « recrutement de maîtres-nageurs en accord avec le plan d’organisation de la surveillance et des secours (POSS) pour assurer la sécurité des usagers ».
Article original ici 

lundi 3 octobre 2016

[DEFINITION] Tentative de définition de la surveillance en piscine publique par Pascal Lebihain


Adapté au système de la piscine publique « L’organisation de la fonction surveillance consiste à manager de façon optimisée l’ensemble des dimensions Architecturale, Matérielle, Pédagogique, Humaine, Organisationnelle, Réglementaire, Environnementale et Socio-économique (modèle AMPHORES, Lebihain & Vignac, 2016) d’une mission de prévention sécuritaire qui, par une action d’observation scrupuleuse, vise à assurer la sécurité des personnes - et des biens - en limitant la survenue d’accidents. Pour les acteurs professionnels, la mission de surveillance d’une piscine publique consiste à mobiliser de façon permanente une attention soutenue sur les dangers que coure ou pourrait courir l’ensemble des usagers en situation de baignade, particulièrement les plus vulnérables, situés en dehors ou dans l’eau, afin de prévenir ou de détecter tout accident qui serait raisonnablement prévisible par l’organisation qui les accueille » (Lebihain, 2016).