mercredi 22 octobre 2014

Publication de la norme AFNOR NF S52-010 (Août 2014) : Systèmes de vision par ordinateur pour la détection de noyades en piscine publique



Pascal Lebihain et moi-même avons participé au groupe de travail S52L (Piscines publiques & Toboggans Aquatiques) dans le cadre de l'élaboration de la présente norme. Cette première expérience en matière de normalisation fût à la fois intéressante et instructive.

Les enquêtes "Noyades" de l’Institut National de Veille Sanitaire (InVS) montrent que malgré la présence de surveillants qualifiés, des noyades subsistent dans les piscines publiques. Un certain nombre d’études s’accordent à démontrer, que pour de multiples raisons (qu’elles soient d’ordre physiologiques, cognitives, architecturales, etc.), le personnel de surveillance peut parfois se trouver en difficulté pour assurer la surveillance de la baignade, avec la possibilité qu’un accident de noyade survienne.

Depuis plusieurs années, les technologies de vision par ordinateur pour la détection de noyades ont fait leurs preuves à travers le monde en aidant régulièrement les professionnels de la surveillance à détecter, dès les premières secondes, de possibles accidents de noyade.

Ces technologies françaises s’imposent progressivement comme un nouveau standard permettant de répondre à l’évolution de la demande sociétale en matière de renforcement de la sécurité dans les établissements recevant du public.

La norme AFNOR NF S52-010 relative aux systèmes de vision par ordinateur pour la détection de noyades est destinée à servir de base dans les relations entre partenaires économiques, scientifiques, techniques et sociaux en définissant clairement les exigences de sécurité et une méthodologie d'essai.

jeudi 2 octobre 2014

Tentative de quantification des noyades en piscine publique





Résumé :

En France, juste derrière les accidents domestiques, les accidents de sport et de loisir occupent le deuxième rang des accidents de la vie courante. Certains d’entre eux se révèlent particulièrement dramatiques, notamment dans le cadre de pratiques « à risque », ce qui est le cas des noyades en piscine publique. Quantifier ces dernières dans l’optique de les prévenir pourrait a priori passer pour un simple exercice comptable. Nous avons tenté de recenser les noyades en piscine publique survenues sur le territoire français, afin de vérifier si les moyens déclaratifs actuels permettent de quantifier finement ce phénomène accidentel. Cette étude montre que la production de données quantitatives sur la noyade en piscine publique se trouve freinée par un certain nombre de barrières méthodologiques. Par conséquent, on ne peut qu’estimer grossièrement le phénomène. Apparaît dès lors la nécessité d’une collecte des données au plus près du terrain, par les acteurs des piscines publiques eux-mêmes, dans le but d’alimenter un observatoire national sur ce type de noyade actuellement mal cerné et renseigné sur le territoire français.


Pour citer cet article : 


Vignac E., Lebihain P., Soulé B. (2014) "L'impossible quantification des noyades en piscine publique", Les cahiers de l'assurance - Revue Risques, n°98 (liste AERES Droit).

Me contacter via le formulaire du blog pour plus de renseignements