mercredi 16 décembre 2015

Colloque : « La noyade en piscines publiques : de la genèse de l’accident aux conséquences judiciaires » - Mars 2016 à Poitiers

Appel à participation : Nous cherchons des partenaires


Nous avons l’honneur de vous faire savoir que la Faculté des Sciences du Sport de Poitiers organisera, les jeudi 10 et vendredi 11 mars prochains, le 4ème colloque national Sport et Sécurité, qui portera, cette année, sur le thème suivant :

« La noyade en piscines publiques : de la genèse de l’accident aux conséquences judiciaires »



En 2012, date du dernier colloque sur ce même thème, près de 180 professionnels s’étaient inscrits pour une très riche journée d’échanges. Ce colloque est organisé par des étudiants de Master 1 management du sport dans le cadre de leur cursus.

L’édition 2016 durera deux jours, pour des échanges encore plus riches, avec un public cible constitué de directeurs de services des sports, de directeurs de complexes aquatiques et de chefs de bassin.

mercredi 25 novembre 2015

De retour de la Conférence Mondiale pour la Prévention de la Noyade - Penang, Malaisie - nov. 2015

Conférence Mondiale sur la Prévention de la Noyade
World Conference on Drowning Prevention (WCDP 2015)
Elie Vignac, doctorant au service des sports de la communauté d'agglomération Caen la mer et au Centre de Recherche et d'Innovation sur le Sport (EA-647) à l’université de Lyon, accompagné de Pascal Lebihain, Maitre de conférences à l’université de Poitiers et ancien Président de la Ligue Poitou Charentes de Sauvetage et Secourisme qui effectuent des travaux de recherche communs sur la sécurité et la prévention de la noyade en piscine publique, ont présenté, à cette occasion, une communication orale qui s'intitule Une approche organisationnelle et systémique pour mieux comprendre la survenue des accidents de noyade en piscines publiques ainsi qu'un poster portant sur les problèmes de quantification de ces accidents. Seuls français sur les 61 nations représentées, ils ont largement apprécié la qualité des interventions, les rencontres, ainsi que l’organisation irréprochable de la Royal Life Society Malaisienne, soutenue par l’ILS (International Life Saving Society) et l'Organisation Mondiale de la Santé.

De gauche à droite : E.Vignac (doctorant), P.Lebihain (maitre de conférences Faculté des sciences du sport de Poitiers) et M. Graham Ford (président de l'ILS)

L’ILS organisait début novembre 2015, à Penang, en Malaisie sa traditionnelle conférence mondiale sur la prévention de la noyade. Organisée tous les deux ans, en alternance avec la Rescue, cette conférence mondiale a pour but de faire le point sur les dernières avancées scientifiques, expérientielles mais aussi technologiques ou partenariales, concernant ce douloureux sujet. Rappelons qu’aujourd’hui 372 000 personnes décèdent par noyade chaque année dans le monde et que cet accident reste la première source de mortalité chez les 0-5 ans dans plusieurs pays comme le Bengladesh (qui enregistre 12 000 décès par an chez les moins de 17 ans, soit 33 décès par jour) => Télécharger le rapport mondial de l'OMS sur la noyade.

E. Vignac et P. Lebihain (poster session)


Durant 3 jours, avec le concours de plus de 50 experts, la noyade a été étudiée et documentée de manière pluridisciplinaire selon sept grands thèmes :

  1. Les catastrophes climatiques avec, par exemple, des travaux intéressants concernant les alertes aux populations ;
  2. Les grands projets de coopération, principalement éducatifs et pédagogiques autour du savoir nager avec le Sénégal ou la Thaïlande ;
  3. La prévention de la noyade ;
  4. L’analyse des risques de noyade ;
  5. Les techniques et les moyens de secours avec des retours d’expériences nombreux d’équipes d’intervention ;
  6. La recherche médicale et les dernières avancées concernant la réanimation ;
  7. Les données, dont la collecte et l’analyse tant qualitative que quantitative sont indispensables.
Deux grandes catégories d’acteurs étaient présents en Malaisie : des universitaires menant des travaux scientifiques, mais aussi, des spécialistes de la noyade des fédérations nationales de sauvetage. 

Il serait vain de vouloir résumer, ici, la richesse des présentations de ces trois journées mais, sans prétention, nous en tirons, à chaud, les quelques conclusions suivantes :

La noyade, en tant qu’accident de la vie courante (AVC), touche de très nombreuses personnes et constitue, pour certaines régions du monde, comme l’Asie ou l’Océanie, un véritable enjeu de santé publique.

Les fédérations de sauvetage sont très souvent impliquées dans la production de connaissances sur la noyade (en collaboration étroite avec le milieu universitaire). De nombreux travaux, diligentés par une grande variété d’acteurs (élus, techniciens, enseignants-chercheurs), ont pour ambition d'améliorer la prévention de cet accident (voire la protection contre cet accident) donnant lieu à des productions extrêmement intéressantes.

Si en France, l’accident de noyade ne semble pas émouvoir outre mesure l’opinion publique et les responsables de la sécurité dans nos milieux aquatiques, l’étude qualitative et quantitative des chiffres disponibles - comme l’étude approfondie de la genèse des accidents les plus graves - montre que des dysfonctionnements existent, tant sur le plan humain, individuel ou collectif, que sur le plan organisationnel ou réglementaire (cf. nos récents travaux sur les accidents en piscine publique).

Décentrons nous de notre fonctionnement hexagonal et acceptons d’aller étudier, réfléchir sur d’autres expériences, souvent très riches et sources d’enseignement. Face à ce fardeau (burden - en anglais - souvent utilisé dans les productions scientifiques qui traitent de la noyade), il apparaît nécessaire de s’unir et de collaborer en synergie pour se donner les chances de vaincre une des principales cause de mortalité dans le monde.

Les perspectives pour l’avenir sont donc nombreuses. La prochaine édition de la WCDP aura lieu à Vancouver, au Canada, en octobre 2017.

Financement : Ce déplacement a été entièrement financé par les Universités de Lyon 1 et de Poitiers

Au centre, de gauche à droite : P.Lebihain, F. Lépine (société de sauvetage du Canada, division du Quebec) et E.Vignac (doctorant, Caen la mer) entourés d'experts Thaïlandais  

lundi 26 octobre 2015

Présentation des travaux de recherche d'Elie Vignac et Pascal Lebihain à la conférence mondiale sur la prévention de la noyade (Malaisie)


Les 4, 5 et 6 novembre prochains, Pascal Lebihain (Faculté des Sciences du Sport de Poitiers) et moi-même présenterons nos travaux de recherche portant sur la gestion du risque de noyade en piscine publique à l'occasion de la World Conference on Drowning Prevention qui se tiendra à Penang, en Malaisie. Voir le programme complet ici.

Cet évènement international rassemble experts et chercheurs des 4 coins de la planète travaillant sur la question de la prévention de la noyade.



Présentation orale proposée :

Vignac, E. & Lebihain, P. (2015) An organizational and systemic approach to understand in-depth drowning accidents in public swimming pools. World Conference on Drowning Prevention, Penang, Malaysia, 4, 5 & 6 November. 

Poster proposé

Vignac, E., Lebihain, P., Soulé, B. (2015) Tracking fatal drowning in public swimming pools : a retrospective multi-scale investigation within France. World Conference on Drowning Prevention, Penang, Malaysia, 4, 5 & 6 November.



mardi 25 août 2015

Les perspectives préventives offertes par l'incidentologie des sports pratiqués dans des milieux risqués : focus sur les incidents en piscine publique

Article publié dans le n °46 de la Revue Européenne du Management du Sport (juin 2015)



Ce travail fait suite (logique) aux deux articles soulevant les problèmes de quantification des noyades en piscine publique parus dans les revues Risques et International Journal of Aquatic Research and Education. Au delà du constat des difficultés de quantification, nous tentons de connaitre plus finement les phénomènes accidentels (dans le but de mieux les prévenir) en se focalisant notamment sur les presque accidents survenus dans les piscines communautaires de Caen la mer.
Les premiers résultats mettent du reste en avant l’efficacité de la surveillance en piscine publique.

=> Je profite de ce billet pour renouveler mes remerciements à l’ensemble des éducateurs sportifs de la communauté d’agglomération Caen la mer. Sans eux, sans leurs convictions et leur rigueur, ce travail n’aurait pas pu aboutir.

Résumé
L’efficacité des démarches de prévention des risques dans le domaine sportif dépend en partie de l’adossement sur les connaissances relatives aux circonstances et scénarios accidentels. Or l’acciden- tologie des sports pratiqués dans des milieux à risque semble perfectible en France, en partie du fait d’enjeux méthodologiques, corporatistes, institutionnels ou judiciaires qui gravitent autour de l’étude des accidents sportifs.

Forts de ce constat, nous présentons dans cet article une voie alternative : l’incidentologie, qui semble susceptible de faire progresser la connaissance des séquences accidentelles. Inspirée de la pratique du retour d’expérience, elle consiste à se saisir des presque accidents pour en tirer des enseignements sécuritaires et préventifs. Après avoir détaillé les soubassements conceptuels et méthodologiques de cette démarche, nous faisons état de deux initiatives relatives à des menaces particulièrement prégnantes pour les adeptes d’activités pratiquées dans des milieux à risque : le risque d’ensevelissement sous une avalanche en ski de randonnée ; le risque de noyade en piscine publique.

En termes de formation et de prévention, les deux démarches présentées semblent porteuses d’inté- ressantes perspectives qui sont présentées à titre d’illustration.

Abstract
In order to be efficient, the prevention of sports accidents must rely on a detailed knowledge of accidents circumstances and risk factors. Unfortunately, the accidentology of sports in hazardous environments seems quite underdevelopped in France, partly because of methodological issues, corporative, institutional, and judicial stakes. With this in mind, we present in this article an alterna- tive way: incidentology. It seems likely to advance the knowledge of accident scénarios. Inspired by the practice of experience feedback, we aim to capture near misses and close calls to draw safety lessons and preventive measures. After having detailed the conceptual framework and the methodo- logical requirements of this approach, we report two initiatives focused on sports activities practiced in risky environments: the risk of being buried under an avalanche while ski touring; the risk of drowning in public swimming pool. In terms of training and prevention, both approaches seem promising, since they underline interesting opportunities that are presented for illustrative purposes.

Pour citer cet article : Vignac, E., Vanpoulle M., Lebihain P. & Soulé B. (2015) Les perspectives préventives offertes par l’incidentologie des sports pratiqués dans des milieux à risque. Revue Européenne du management du sport, 46, pp. 22-36

dimanche 23 août 2015

Publication de l'article Tracking Fatal Drownings in Public Swimming Pools : A Retrospective Multiscale Investigation Within France

Nouvelle publication d' Elie Vignac, Pascal Lebihain et Bastien Soulé dans International Journal of Aquatic Research and Education portant sur les problèmes de quantification des noyades en piscine publique sur le territoire Français.



Abstract : Regarding risks associated with activities of daily living, recreational activities tend to be major sources of domestic risks in France. We focused on fatal drownings in public swimming pools, intending to quantify them. We conducted an exhaustive overview of information sources that counted the number of fatal drownings in French public swimming pools. Our results underscored the fact that in spite of using numerous databases, it was impossible to accurately quantify the total number of fatal drownings. Gaps in data collection originated as a result of five main methodological issues that are discussed in detail in this article. Shortcomings regarding fatal drowning data gathering and processing enabled us to provide recommendations to key French stakeholders. In particular, our findings emphasize the critical necessity to establish a permanent national repository and database of fatal drownings in public swimming pools by gathering of data at the local level by aquatic and public health staff. 

Keywords : public swimming pools, accidents, fatal drownings, water safety, injury prevention, emergency services

Pour citer cet article : Vignac, E., Lebihain, P., Soulé, B. (2015) Tracking fatal drowning in public swimming pools : a retrospective multi-scale investigation within France. International Journal of Aquatic Research and Education, vol. 9, pp. 184-200

mercredi 19 août 2015

Témoignage de Pascal Lebihain et Elie Vignac pour le figaro.fr concernant la noyade par aspiration en Dordogne



La jambe du jeune nageur est restée coincée dans une bonde d'évacuation. L'accident survenu jeudi dans une piscine publique de Dordogne pose la question de la sécurité de ce type d'installation. Selon la mairie, le système de filtration était neuf.

Un enfant de 11 ans est mort noyé après avoir passé plusieurs minutes sous l'eau, la jambe prise dans une bonde d'évacuation, dans une piscine de Dordogne, a indiqué vendredi le parquet de Périgueux. L'incident est survenu jeudi après 17H30 dans le petit bassin de la piscine municipale de Terrasson-Lavilledieu.

Selon les premiers éléments de l'enquête communiqués par le parquet, «la grille recouvrant une bonde de fond était absente», et une jambe de l'enfant a été happée dans celle-ci jusqu'au genou, lui maintenant la tête sous l'eau. le maitre-nageur a tenté d'intervenir, mais l'aspiration était trop puissante. Les secours, arrivés rapidement, ont eu eux aussi beaucoup de mal é délivrer l'enfant, qui est resté de longues minutes la tête sous l'eau. 

Selon l'adjoint au maire, Jean Bousquet, interrogé par Sud-Ouest «Le système de filtration a été refait cette année.». Une enquête a été ouverte par le parquet de Périgueux pour homicide involontaire. Le juge devra déterminer pourquoi la grille de la bonde s'est détachée. Pour le moment, les enquêteurs n'ont toujours pas retrouvé la grille, qui pourrait avoir été emporté dans lestuyaux d'évacuation, a indiqué le parquet de Périgueux. 

Un accident tragique mais «caricatural», selon les spécialistes de la sécurité des piscines publiques. En effet, si ces drames ne sont pas fréquents selon l'Institut de veille sanitaire (InVS), ils surviennent généralement dans les mêmes conditions que ce jeudi. La force d'aspiration de la bonde de fond est telle qu'en cas de défaut de la grille de protection, le système de pompage retient au fond de l'eau.

Ces installations sont contrôlées par la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations. La périodicité des contrôles n'est pas définie mais des visites inopinées sont censées garantir la sécurité des usagers.

Défaillance organisationnelle

Spécialiste du management de la sécurité dans les piscines publiques à l'université de Poitiers, Pascal Lebihain explique que ce système d'aspiration par bonde de fond n'est plus censé exister. Les accidents de ce types ont conduit à la création d'une nouvelle norme, dite de l' «hydraulicité inversée». Un système de pompage dans lequel l'eau est aspirée en surface et non plus par le fond, ce qui évite la noyade, même en cas d'aspiration intempestive.

Même dans les vielles installations n'étant pas doté de cette technologie, un bouton d'arrêt d'urgence existe, pour couper le système d'aspiration en cas d'incident. Consterné, Elie Vignac, qui réalise une thèse relative à la sécurité dans les piscines publiques, «a du mal à croire qu'un enfant puisse se faire aspirer». Il souligne cependant l'aspect organisationnel de la défaillance. Même s'il ne connaît pas précisément les circonstances de l'accident de Terrasson-Lavilledieu, il rappelle que «dans ce genre de situation, c'est un ensemble de facteurs de danger conjugués à différentes étapes du processus accidentel» qui engendrent le drame.

Cette noyade mortelle est la seconde en piscine publique depuis début juin selon l'InVS, qui publie des chiffres tous les trois ans. A titre de comparaison, en 2012, 8 cas de noyade mortelle en piscine publique avaient été relevés sur les quatre mois d'été (juin-septembre). Des données critiqués par Elie Vignac qui déplore qu'il soit «aujourd'hui impossible de connaître le nombre de noyés sur un année», rappelant que» dans les piscines on ne s'y noie pas que l'été».

mardi 30 juin 2015

vendredi 12 juin 2015

Belgique - 24 juin 2015 - Conférence débat sur la surveillance des piscines publiques

L'Association des Etablissements Sportifs (AES), organise à Verviers (Belgique), le 24 juin prochain, une conférence débat autour de la surveillance des piscines publiques.

  • Intervention de Pascal Lebihain sur la fonction surveillance en piscine publique
  • Intervention d'Elie Vignac sur les représentations des maitres-nageurs et chefs de bassins sur la surveillance en piscine publique. 
  • Intervention du Magistrat Honoraire Christian Belhache sur les aspects légaux de la surveillance des baignades
  • Conférence débat animée par Patrick Duny

mardi 9 juin 2015

On se noie aussi en piscine publique - ANPAP

Un récent article, paru dans la presse, basé sur le témoignage de Virginie Taverne, présidente de l'Association Nationale pour la Prévention des Accidents en Piscine (que je remercie au passage pour m'avoir fait passer l'info). Cet article évoque également l'intérêt que présente le système Poseidon en matière de protection contre le risque de noyade en piscine publique. 


Quelques informations sur l'ANPAP :
  • L'ANPAP tente depuis de nombreuses années à relayer l'information concernant le risque de noyade en piscine publique ;
  • L'ANPAP est également un relais - et un soutien - entre les parents, les médias, les associations, les politiques et les pouvoirs publics afin de réduire l'occurence du phénomène accidentel ;
  • L'ANPAP, en 2000, est la première association à avoir enquêté et chiffré le nombre de noyades en piscine municipales ;
  • L'ANPAP est une association créée en 1990 par Gérard Lambert suite au décès de son petit garçon par noyade lors d'une séance de natation scolaire. 
Vous pouvez passer par le formulaire du contact du blog pour vous mettre en relation avec Virginie Taverne, présidente de l'ANPAP.


vendredi 5 juin 2015

Sortie de la seconde édition du "Handbook on Drowning" - Manuel sur la noyade

La seconde édition du manuel sur la noyade, coordonnée par Joost Bierens (médecin anesthésiste-réanimateur et universitaire spécialiste de la noyade), vient de sortir chez Springer.



Depuis la première édition du manuel "Handbook on Drowning" sortie en 2005, de nombreuses données épidémiologiques ont confirmé l'ampleur du phénomène accidentel à travers le monde. Des études ont permis de mieux comprendre les stratégies de prévention de la noyade, les techniques de sauvetage et les possibilités de traitement de la victime. Les contributions nous apprennent beaucoup  sur la submersion, l'hypothermie, les accidents en plongée sous-marine, sur la préparation à la gestion de catastrophes liées à l'eau, sur la conduite des enquêtes judiciaires en cas d'accident, etc. Dans cette deuxième édition, les experts du monde entier fournissent une vue d'ensemble actualisée des données produites par la recherche.

L'ouvrage fournit des informations pratiques scientifiquement prouvées à destination des différents acteurs oeuvrant dans le domaine de la prévention de la noyade.  Cet ouvrage constitue une source d'inspiration pour de futurs projets de recherche.

Vous trouverez les information concernant cet ouvrage sur le lien suivant :  ici 

Si vous avez des questions concernant cet ouvrage ou si vous souhaitez vous le procurer, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact du blog.

mercredi 3 juin 2015

Enquête "NOYADES" de l'InVS pour 2015

L'enquête "NOYADES" pour les 4 mois d'été 2015 est lancée.


Le tableau ci-dessus donne un aperçu national des chiffres disponibles depuis l'existence de l'enquête concernant les noyades mortelles et non mortelles survenues pendant la période investiguée en piscine publique. 



Nous avons traité, dans un article paru dans la revue Risques, des problèmes de quantification des noyades en piscine publique.

Pour aller plus loin : Vignac E., Lebihain P., Soulé B., (2014) L'impossible quantification des noyades en piscine publique, Risques, n°98.

lundi 1 juin 2015

Bastien Soulé, Pascal Lebihain et Elie Vignac aux 5 èmes journées professionnelles des piscines et centres sportifs



Le groupement des gestionnaires des centres sportifs (GGCS) de savoie et haute savoie organisait, les 27 et 28 mai derniers, les 5èmes journées professionnelles des piscines et centres sportifs à Seynod (Annecy).



Bastien Soulé, Pascal Lebihain et moi même avons animé les ateliers qui traitaient de la thématique sécuritaire.




Nous remercions les organisateurs ainsi que les participants pour la richesse des échanges.

mercredi 6 mai 2015

Angleterre : Une noyade secondaire en piscine publique détectée par un ordinateur

L'incident a eu lieu au centre aquatique de Blackshots à Grays-Essex en Angleterre le 20 février dernier. D'après la vidéo publiée par la société Poséidon à l'origine de la conception du système, une mère qui nageait avec son enfant dans les bras a (très) soudainement été prise d'un malaise et a coulée sur le fond du bassin. La victime a pu être localisée et secourue à temps par le maître-nageur en quelques secondes grâce à l'alerte donnée par le système. Transportée d'urgence à l'hôpital, sa vie n'est aujourd'hui plus en danger.


Cet incident pose, une nouvelle fois, un certain nombre de questions quant aux difficultés en matière de détection des noyades en piscine publique par les MNS. Extrêmement rapide et silencieuse, la noyade secondaire (liée, dans le cas d'espèce, à un malaise) est très délicate à identifier par les surveillants.

Vous pouvez visionner la vidéo de la détection capturée par le système en cliquant ici.

Un vote en ligne est proposé aux lecteurs journal Mirror concernant l'implantation systématique de tels systèmes en piscines publiques. Jusque ici, les votes sont plutôt très favorables. Cette implantation systématique est, du reste, encouragée par la société de sauvetage d'Angleterre.

Depuis 2000, le système aurait interrompu une trentaine de séquences accidentelles en piscine publique au travers le monde. 

=> Cliquez ici pour prendre part au vote.
=> Cliquez ici pour suivre la page Facebook de la société Poséidon

mardi 24 mars 2015

Angleterre : Un sauveteur en piscine publique refuse de croire qu'un enfant se noie

Attention, les informations sont uniquement tirées de l'article de presse consultable à l'adresse suivante : http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/1338912/Pool-lifeguard-refused-to-believe-boy-was-dying.html

Un adolescent est mort après qu'un sauveteur ait refusé de croire qu'il se noyait au fond d'une piscine publique.


Trois filles l'ont prévenu que quelqu'un était inconscient au fond du bassin. Le sauveteur a rétorqué qu'il s'agissait d'un tuyau pour produire des bulles. 

L'intervention à seulement débutée lorsqu'une quatrième personne est intervenue pour récupérer la victime. 

Le coroner signale une mort accidentelle qui aurait pu être évitée si le sauveteur avait réagi plus rapidement. Certes inexpérimenté, le sauveteur était le plus proche de l'incident. Alerté par les usagers, il aurait dû, dans le doute, plonger immédiatement. Une vie aurait probablement été sauvée. 

Le coroner précise que la piscine était bondée au moment de l'accident. La victime a sautée dans l'eau sans jamais refaire surface (une crise d'épilepsie serait à l'origine de la noyade). 

Un témoin déclare avoir précisé " pourquoi [le tuyau, ndlr] porte-t-il un short ? ". Le sauveteur aurait rétorqué : "c'est un tuyau, croyez moi !". 

Deux autres témoins précisent avoir passé cinq minutes à essayer de persuader le sauveteur à intervenir. 

Sur les conseils d'un avocat, l'accusé a refusé de témoigner lors de l'enquête. Il a toutefois déclaré dans un communiqué qu'il n'avait pas été en mesure de voir clairement le fond du bassin car la machine à vagues avait troublée l'eau. 

L'accusé, ayant douté de l'urgence de la situation a alerté un autre sauveteur. L'autre sauveteur n'aurait pas entendu le coup de sifflet qui lui était destiné ...

La coupure de presse précise que le sauveteur incriminé n'avait qu'une expérience professionnelle de 8 jours.

La justice remet en question :

1) Le niveau de sécurité général de l'établissement ;
2) La formation des sauveteurs ;
3) La fréquentation maximale autorisée dans l'établissement ;
4) L'utilisation de la machine à vague qui peut rendre la surveillance difficile.

Angleterre : Un sauveteur recruté par mail sans qualification et noyade d'une fillette de 15 ans

Attention, les informations sont uniquement tirées de l'article de presse consultable à l'adresse suivante : http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/law-and-order/11482342/Lifeguard-who-did-not-spot-drowning-girl-hired-by-email-with-no-checks-on-qualifications.html

Un sauveteur sans qualification, recruté par email, était en poste lorsque une écolière  de 15 ans s'est noyée. 


La jeune femme avait été embauchée, après un échange de mails, avec l'employeur. La société a répondu en lui offrant un poste, sans rencontre préalable, sans demander de preuve concernant ces qualifications de sauveteur.

Il a également été relevé, qu'au moment du drame, il n'y avait pas de plan d'organisation de la surveillance et des secours permettant de faire face à la situation d'urgence. Le juge relève également qu'il n'y avait pas de FMI déterminée sur la zone à surveiller et qu'il n'y avait pas non plus de réflexion autour du nombre de sauveteurs à affecter à la surveillance en fonction de la fréquentation. 

La victime ne savait pas nager et s'est noyé alors qu'elle jouait dans l'eau : elle aurait glissée d'un engin gonflable. Ni les sauveteurs, ni la famille ne l'ont vue se débattre. 

Lorsque l'absence de la jeune fille fût remarquée, une recherche à été entreprise : son corps a été retrouvé, au fond, 20 minutes plus tard (ses cousins pensaient qu'elle était partie aux toilettes). 

Réanimée, la petite est décédée à l'hôpital le jour d'après. 

Les exploitants ont été condamnés à payer £ 250 000 de dommages.

jeudi 12 mars 2015

Noyade en piscine publique à Agen : 3 MNS devant la justice pour homicide involontaire

Attention, les informations sont uniquement tirées de l'article de presse consultable à l'adresse suivante : http://www.sudouest.fr/2015/03/11/trois-maitres-nageurs-en-eaux-troubles-1855218-3603.php

Des surveillants sont attendus devant le tribunal correctionnel en avril, après la noyade d’un usager en juillet 2009. La jeune victime avait pour habitude de fréquenter la piscine trois fois par semaine.

Trois surveillants de baignade, sur les cinq en poste ce 9 juillet 2011, peu avant 20 heures, sur les plages du centre aquatique d'Agen, où un usager de 19 ans a été victime d'une noyade provoquant son décès. Ces trois hommes sont convoqués le 8 avril prochain devant le tribunal correctionnel d'Agen, pour y répondre " d'homicide involontaire par violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence".

Le tribunal, devra dire si les surveillants ont manqué au respect des directives du plan d'organisation de la surveillance et des secours (POSS) en vigueur (ce qu'indique, a priori, l'information judiciaire du juge chargé du dossier).

Défauts de positionnement ?

Si l'enquête a conclu que, selon toute vraisemblance, la noyade serait consécutive à la pratique de l'apnée, interdite au sein de l'établissement, elle a aussi établi que plusieurs fautes pouvaient être relevées à l'encontre des trois surveillants.

D'après les divers témoignages et déclarations, un premier MNS aurait ainsi quitté son poste sans prévenir, après avoir joué avec son sifflet et ses lunettes, pour aller chercher un verre d'eau dans le bureau. Il serait ensuite allé s'asseoir à côté d'une collègue. Un second en a fait autant. Délaissant la surveillance à l'endroit où la victime a été retrouvée pour mettre des piles neuves dans son talkie-walkie.

Deux usagers donnent l'alerte

Ce sont deux usagers qui, vers 19 h 45, ce soir-là, avaient alerté les agents de surveillance de la présence d'un corps au fond du grand bassin, à un peu plus de sept mètres du bord. Repêché inanimé en position recroquevillée au fond de l'eau, le jeune homme sera conduit au centre hospitalier d'Agen où il succombera le 21 juillet, après plusieurs jours passés en réanimation.

jeudi 12 février 2015

AFNOR norme NF S52-010 : remerciements de l'éditeur



Pascal Lebihain et moi même, ainsi que tous les autres experts de groupe S52L "piscines publiques et toboggans aquatiques", avons été remerciés pour notre contribution à la rédaction de la norme NF S52-010 " Piscines publiques - Systèmes de vision par ordinateur pour la détection des noyades en piscines - Exigences de sécurité et méthodes d'essai".

Outre l'intérêt social de la normalisation, notamment sur le plan préventif, cette participation fût riche d'intérêt sur le plan personnel.

Puisque elle présente un intérêt notoire, notamment en matière de protection des baigneurs du risque de noyade en piscine publique, il est prévu que la norme soit exportée, à l'international, à l'occasion d'un groupe de travail (ISO) auquel nous avons également été associés. 



mercredi 28 janvier 2015

Gestion du risque de noyade au concours CTAPS 2015

Cette année, au concours externe de Conseiller Territorial des Activités Physiques et Sportives, l'épreuve de la note de synthèse, dont le corpus documentaire comprenait un article tiré du blog, traitait de la gestion du risque de noyade. Pour plus d'info sur le concours, adressez-vous au Centre de Gestion du Calvados. 

Une jolie perche tendue aux MNS qui souhaitaient, cette année, passer ce concours de catégorie A de la filière sportive de la fonction publique territoriale.

Merci @a_pouchin pour l'info et la capture du sujet !