mardi 25 août 2015

Les perspectives préventives offertes par l'incidentologie des sports pratiqués dans des milieux risqués : focus sur les incidents en piscine publique

Article publié dans le n °46 de la Revue Européenne du Management du Sport (juin 2015)



Ce travail fait suite (logique) aux deux articles soulevant les problèmes de quantification des noyades en piscine publique parus dans les revues Risques et International Journal of Aquatic Research and Education. Au delà du constat des difficultés de quantification, nous tentons de connaitre plus finement les phénomènes accidentels (dans le but de mieux les prévenir) en se focalisant notamment sur les presque accidents survenus dans les piscines communautaires de Caen la mer.
Les premiers résultats mettent du reste en avant l’efficacité de la surveillance en piscine publique.

=> Je profite de ce billet pour renouveler mes remerciements à l’ensemble des éducateurs sportifs de la communauté d’agglomération Caen la mer. Sans eux, sans leurs convictions et leur rigueur, ce travail n’aurait pas pu aboutir.

Résumé
L’efficacité des démarches de prévention des risques dans le domaine sportif dépend en partie de l’adossement sur les connaissances relatives aux circonstances et scénarios accidentels. Or l’acciden- tologie des sports pratiqués dans des milieux à risque semble perfectible en France, en partie du fait d’enjeux méthodologiques, corporatistes, institutionnels ou judiciaires qui gravitent autour de l’étude des accidents sportifs.

Forts de ce constat, nous présentons dans cet article une voie alternative : l’incidentologie, qui semble susceptible de faire progresser la connaissance des séquences accidentelles. Inspirée de la pratique du retour d’expérience, elle consiste à se saisir des presque accidents pour en tirer des enseignements sécuritaires et préventifs. Après avoir détaillé les soubassements conceptuels et méthodologiques de cette démarche, nous faisons état de deux initiatives relatives à des menaces particulièrement prégnantes pour les adeptes d’activités pratiquées dans des milieux à risque : le risque d’ensevelissement sous une avalanche en ski de randonnée ; le risque de noyade en piscine publique.

En termes de formation et de prévention, les deux démarches présentées semblent porteuses d’inté- ressantes perspectives qui sont présentées à titre d’illustration.

Abstract
In order to be efficient, the prevention of sports accidents must rely on a detailed knowledge of accidents circumstances and risk factors. Unfortunately, the accidentology of sports in hazardous environments seems quite underdevelopped in France, partly because of methodological issues, corporative, institutional, and judicial stakes. With this in mind, we present in this article an alterna- tive way: incidentology. It seems likely to advance the knowledge of accident scénarios. Inspired by the practice of experience feedback, we aim to capture near misses and close calls to draw safety lessons and preventive measures. After having detailed the conceptual framework and the methodo- logical requirements of this approach, we report two initiatives focused on sports activities practiced in risky environments: the risk of being buried under an avalanche while ski touring; the risk of drowning in public swimming pool. In terms of training and prevention, both approaches seem promising, since they underline interesting opportunities that are presented for illustrative purposes.

Pour citer cet article : Vignac, E., Vanpoulle M., Lebihain P. & Soulé B. (2015) Les perspectives préventives offertes par l’incidentologie des sports pratiqués dans des milieux à risque. Revue Européenne du management du sport, 46, pp. 22-36

dimanche 23 août 2015

Publication de l'article Tracking Fatal Drownings in Public Swimming Pools : A Retrospective Multiscale Investigation Within France

Nouvelle publication d' Elie Vignac, Pascal Lebihain et Bastien Soulé dans International Journal of Aquatic Research and Education portant sur les problèmes de quantification des noyades en piscine publique sur le territoire Français.



Abstract : Regarding risks associated with activities of daily living, recreational activities tend to be major sources of domestic risks in France. We focused on fatal drownings in public swimming pools, intending to quantify them. We conducted an exhaustive overview of information sources that counted the number of fatal drownings in French public swimming pools. Our results underscored the fact that in spite of using numerous databases, it was impossible to accurately quantify the total number of fatal drownings. Gaps in data collection originated as a result of five main methodological issues that are discussed in detail in this article. Shortcomings regarding fatal drowning data gathering and processing enabled us to provide recommendations to key French stakeholders. In particular, our findings emphasize the critical necessity to establish a permanent national repository and database of fatal drownings in public swimming pools by gathering of data at the local level by aquatic and public health staff. 

Keywords : public swimming pools, accidents, fatal drownings, water safety, injury prevention, emergency services

Pour citer cet article : Vignac, E., Lebihain, P., Soulé, B. (2015) Tracking fatal drowning in public swimming pools : a retrospective multi-scale investigation within France. International Journal of Aquatic Research and Education, vol. 9, pp. 184-200

mercredi 19 août 2015

Témoignage de Pascal Lebihain et Elie Vignac pour le figaro.fr concernant la noyade par aspiration en Dordogne



La jambe du jeune nageur est restée coincée dans une bonde d'évacuation. L'accident survenu jeudi dans une piscine publique de Dordogne pose la question de la sécurité de ce type d'installation. Selon la mairie, le système de filtration était neuf.

Un enfant de 11 ans est mort noyé après avoir passé plusieurs minutes sous l'eau, la jambe prise dans une bonde d'évacuation, dans une piscine de Dordogne, a indiqué vendredi le parquet de Périgueux. L'incident est survenu jeudi après 17H30 dans le petit bassin de la piscine municipale de Terrasson-Lavilledieu.

Selon les premiers éléments de l'enquête communiqués par le parquet, «la grille recouvrant une bonde de fond était absente», et une jambe de l'enfant a été happée dans celle-ci jusqu'au genou, lui maintenant la tête sous l'eau. le maitre-nageur a tenté d'intervenir, mais l'aspiration était trop puissante. Les secours, arrivés rapidement, ont eu eux aussi beaucoup de mal é délivrer l'enfant, qui est resté de longues minutes la tête sous l'eau. 

Selon l'adjoint au maire, Jean Bousquet, interrogé par Sud-Ouest «Le système de filtration a été refait cette année.». Une enquête a été ouverte par le parquet de Périgueux pour homicide involontaire. Le juge devra déterminer pourquoi la grille de la bonde s'est détachée. Pour le moment, les enquêteurs n'ont toujours pas retrouvé la grille, qui pourrait avoir été emporté dans lestuyaux d'évacuation, a indiqué le parquet de Périgueux. 

Un accident tragique mais «caricatural», selon les spécialistes de la sécurité des piscines publiques. En effet, si ces drames ne sont pas fréquents selon l'Institut de veille sanitaire (InVS), ils surviennent généralement dans les mêmes conditions que ce jeudi. La force d'aspiration de la bonde de fond est telle qu'en cas de défaut de la grille de protection, le système de pompage retient au fond de l'eau.

Ces installations sont contrôlées par la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations. La périodicité des contrôles n'est pas définie mais des visites inopinées sont censées garantir la sécurité des usagers.

Défaillance organisationnelle

Spécialiste du management de la sécurité dans les piscines publiques à l'université de Poitiers, Pascal Lebihain explique que ce système d'aspiration par bonde de fond n'est plus censé exister. Les accidents de ce types ont conduit à la création d'une nouvelle norme, dite de l' «hydraulicité inversée». Un système de pompage dans lequel l'eau est aspirée en surface et non plus par le fond, ce qui évite la noyade, même en cas d'aspiration intempestive.

Même dans les vielles installations n'étant pas doté de cette technologie, un bouton d'arrêt d'urgence existe, pour couper le système d'aspiration en cas d'incident. Consterné, Elie Vignac, qui réalise une thèse relative à la sécurité dans les piscines publiques, «a du mal à croire qu'un enfant puisse se faire aspirer». Il souligne cependant l'aspect organisationnel de la défaillance. Même s'il ne connaît pas précisément les circonstances de l'accident de Terrasson-Lavilledieu, il rappelle que «dans ce genre de situation, c'est un ensemble de facteurs de danger conjugués à différentes étapes du processus accidentel» qui engendrent le drame.

Cette noyade mortelle est la seconde en piscine publique depuis début juin selon l'InVS, qui publie des chiffres tous les trois ans. A titre de comparaison, en 2012, 8 cas de noyade mortelle en piscine publique avaient été relevés sur les quatre mois d'été (juin-septembre). Des données critiqués par Elie Vignac qui déplore qu'il soit «aujourd'hui impossible de connaître le nombre de noyés sur un année», rappelant que» dans les piscines on ne s'y noie pas que l'été».