APERAPS


Association pour l'Etude des Risques dans les Activités Physiques et Sportives



Association de loi 1901

Extrait des statuts (déclaration en préfecture le 23 novembre 2011) : " L'objet de l'association consiste à favoriser toute action qui sert l’étude des risques dans les activités physiques et sportives (...). Aux fins de réalisation dudit objet, l'association utilisera tous moyens d'actions qu'elle désire qui ne sont pas interdits par les lois et règlements en vigueur, et plus particulièrement des colloques, études, audits, expertises, formations, et plus largement, toute recherche qui pourra servir la thématique précédente ".

L’association propose donc des prestations d’audit, de conseil, et de formation dans le domaine de la sécurité des usagers des piscines publiques, le cadre d’étude étant celui de la surveillance des piscines et la prévention de l’accident de noyade. Un regard particulier est porté sur la responsabilité organisationnelle des acteurs de la sécurité (exploitants, élus, responsables d’équipements, et bien évidemment, les maîtres nageurs sauveteurs et autres surveillants sauveteurs).


La formation (révisions CAEPMNS, module Sécurité Hygiène Environnement du BPJEPS-AAN, sur demande)

Objectifs 

Sensibiliser les acteurs à la gestion des risques en piscine publique en changeant de paradigme : opter pour une vision décalée de la sécurité, dans une logique innovante et anticipatrice (et non plus normative) ; optimiser l’efficacité des acteurs responsables de la sécurité ; améliorer la qualité de l’organisation sécuritaire ; réduire les marges d’incertitude ; diminuer la responsabilité civile et pénale des MNS, des exploitants, des élus ; rendre plus efficace la politique de gestion des piscines publiques. 

Les contenus de formation

Le contexte règlementaire et les enjeux sécuritaires en piscine publique, les caractéristiques humaines et environnementales de la surveillance ; la réalité accidentelle en piscine publique, incidents et « presqu’accidents » : quelles significations ? ; la notion de gestion des risques ; la gestion des risques en piscine publique et l’apport des cindyniques (les sciences du danger) ; les modèles anglo-saxons de gestion des risques dans les piscines publiques ; l’approche a posteriori : l’accident de noyade ; la modélisation de la noyade pour une meilleure compréhension de ces accidents ; l’approche a priori : les entretiens d’acteurs ; principaux résultats des études antérieures (études de cas) ; les recherches en cours ; discussions / débats / brainstorming

Les études – les missions : analyse du contexte sociotechnique des personnels de surveillance (sur demande)

Une méthodologie qualitative en trois phases : 
  • Phase de recueil des données (sur site)
  • Phase d’analyse des données et de synthèse, formulation des préconisations managériales
  • Phase de restitution et de formation (sur site)
Ce travail vise une compréhension en profondeur du contexte et de la réalité sécuritaire de l’équipement étudié, des pratiques prescrites aux pratiques réellement à l’œuvre, dans le but de contribuer à une gestion proactive, anticipatrice et éventuellement innovante du risque de noyade. 

La recherche universitaire

Les fonds collectés au profit de l’APERAPS, par les études et les formations, servent à financer – en quasi totalité - les travaux de recherche universitaires de Pascal Lebihain et d’Elie Vignac.

Contact - demande de devis

Pour toute demande, merci de passer par le formulaire de contact du blog. 

Adresse du siège social :
APERAPS
M. Pascal Lebihain
13, place Mendès France
79800 PAMPROUX